Page d’accueilli   » LA GÉOGRAPHIE    » Les interdictions   

Les interdictions

  



Les bocages sous la protection d’Etat se trouvant à la région du Karabagh de l’Azerbaïdjan sont comme suivants:

Bocage naturel sous la protection d’Etat de Laçin
Le bocage naturel sous la protection d’Etat de Laçin se trouve à la ville de Laçin. La région a remporté le statut du Bocage au mois de novembre 1961 afin de protéger et augmenter les animaux et les oiseaux. La superficie du bocage est de 21,4 milles d’hectares. Il se trouve les espèces rares de la faune comme la gazelle, la chèvre de montagne, le porc sauvage, l’ours, le francolin, le thym, le poulet noir à la région naturelle étant sous la protection spéciale. Le territoire de 21370 hectares de la région se dispose s’un relief ayant un territoire avec les grandes et moyennes montagnes.
Lors des inspections réalisées en 1989 au bocage, on a enregistré les espèces d’animaux comme la chèvre de montagne (la chèvre de Bézoard) 96, kaban 360, la gazelle 320, l’ours 110, un grand nombre des monstres, le blaireau, les lapins etc. et les espèces d’oiseaux comme kırkovul 200, le thym 1500, les tétras, la caille, alabahta etc.
A la suite des inspections réalisées au mois de mars 1991, on a relevé que le nombre des animaux et des oiseaux a largement diminué à cause de la chasse réalisés inconsciemment par les forces occupants et qu’ils ont commencé à détruite certaines espèces à partir de la fin des années 90.
Il y a le chêne rouge (le chêne d’or), étant le plus précieux dans le monde, au foret d’Hacışamlı à la région. Afin d’utiliser cet arbre, les français ont voyagé en voitures en passant à travers des montagnes difficiles pendant la période de la souveraineté tsariste. Mais Ils n’ont pas pu prendre ces arbres pendant la période soviétique.
Aujourd’hui, la région est sous l’occupation des armées arméniennes et les activités de la région ont été arrêtées.

Bocage naturel sous la protection d’Etat de Kubadlı
L’une des régions sous la protection les plus grandes se trouvant en Azerbaïdjan est le Bocage naturel sous la protection d’Etat de Kubadlı. Il a été formé au mois de juillet 1969 sur les sous-préfectures de Kubadlı et de Laçin. Cet espace contient les territoires de montagne et de steppes sur la partie du nord de la sous-préfecture de Kubadlı comme les villages de Basarat, de Deştahat, de Muradhanlı et d’Amudurh; sur la partie du sud de la ville de Laçin comme Yukarı Ferecan, Aşağı Ferecan, Suarası Kışlak, le village d’Hanlar aussi que sur la région du Haut-Karabagh les villages comme Hocabird, Arpa Gedik, Tağ. Sa superficie est de 20000 hectares.
Les espèces d’arbres comme le chêne rouge, le noyer, l’hêtre, le genièvre, le fruit et les espèces d’arbuste comme l’églantier, le muron se sont largement répandus à la région. La richesse des forets offre un environnement favorable pour le monde des animaux à la région. Les animaux comme la gazelle, la chèvre, le porc sauvage, le mouton sauvage, l’ours, le tigre, le lynx, les monstres, le renard, le chacal, le blaireau, le lapin aussi que le francolin, le thym, kırkovul, la caille, le coq du foret, le poulet sont considérés comme les habitants permanents des forets.
Aujourd’hui, la région est sous l’occupation des forces armées de l’Arménie et les activités de la région ont été arrêtées. Les occupants coupent les arbres comme le chêne rouge se trouvant à la région de Laçin et de Kelbecer et les vendent à l’étranger pour la fabrication du cognac. Le noyer est utilisé pour le matériel des meubles, Ils chassent les animaux de campagne.

Bocage naturel sous la protection d’Etat de Daşaltı
Le bocage naturel sous la protection d’Etat de Daşaltı a été formé (en 1988) à la région de Şuşa et d’Askeran par la décision spéciale en date du 24 Novembre 1981. Sa superficie est de 450 hectares. La ville de Şuşa et la région de Şuşa est un des coins les plus beaux et magique de l’Azerbaïdjan avec les monuments historiques. La protection de ces monuments est très importante pour la nature et l’histoire.
Son territoire est comme un musée naturel avec les forets riches, les arbustes et les plantes. Il se trouve ici les arbres et les arbustes comme le chêne, l’hêtre, le tilleul, le murer, l’églantier, la cornouille, la pomme, la poire, la prune etc. La région est riche en les plantes endémiques et rares. Il se trouve aussi les animaux comme la gazelle, le porc sauvage, le lapin, le loup, le chacal et des dizaines d’espèces d’oiseaux à la région.
La région sous la protection est sous l’occupation des forces armées de l’Arménie à partir de l’année 1992 et la région a été complètement détruite.  

Bocage naturel sous la protection d’Etat d’Arazboyu
Le Bocage naturel sous la protection d’Etat d’Arazboyu a été fondé au mois de juin 1993 à coté gauche de la rivière d’Aras sur la frontière d’Iran de la sous-préfecture de Zengilan. Sa langueur est de 50 km, sa largeur est de 50-100 mètres. Ce territoire arrivant à 200-250 mètres sur certains lieux est de 2,2 milles d’hectares.
Le principal objectif pour la formation de la région est de protéger les forets de brigades aussi que la faune et la flore se trouvant ici et de protéger la biodiversité et de mettre en dépôt les ressources d’eau.

Avant l’occupation, on avait fait le calcul approximatif de nombre des animaux se trouvant à la région. On a enregistré qu’il se trouve 300 porcs sauvage, 70 ours, 350 renards, 300 chacals, 70 blaireaux, 12 gazelles, 15 monstres. En comparaison avec des oiseaux, Il se trouve un grand nombre du francolin, de kırkovul, du thym, de la caille et le canard vert à la région.
Aujourd’hui, la région est sous l’occupation des forces armées de l’Arménie et les activités de la région ont été arrêtées.



Lu: 5945