Page d’accueilli   » LES TRAGÉDIES    » La dilatation de la génocide   

La dilatation de la génocide

  



(Fin du 19ème - début du 20ème siècle)
Après même les années 30 du 19ème siècle,le déplacement des arméniens aux territoires du Nord Azerbaïdjan ainsi qu’au Karabakh continuait. Dans les études historiques il a été indiqué que plus d’un million arméniens sur 1.3 vivant au Sud Caucase ne sont pas le peuple d’ici. Malgré tout cela,depuis 1916,51% de la population était les azerbaïdjanais (à l’intérieur des frontières du khanat) et 46% les arméniens (avec les arméniens d’origine albanais). Le déplacement des arméniens dans les parties montagneuses du Karabakh était un cas diffusé. Cela avait pour but de garantir la résidence ensemble des arméniens venus et avait une intention stratégique.
La consolidation des arméniens dans le système administratif,augmentation méchanique de leur nombre par le déplacement et la consolidation de leur potentiel économique se réalisaient paralèllement. Avec cela,la Russie tsar a créé de grandes possibilités pour le déplacement des arméniens au Nord Azerbaïdjan ainsi qu’au Karabakh et pour leur développement administratif-politique,social-économique et culturel. Peu après les arméniens ont commencé de lutter pour la réalisation de l’idée de la ‘’Grande Arménie’’ aux territoires d’Azerbaïdjan. Une partie de cette idée était de tuer le peuple azerbaïdjanais du Karabakh,Erevan,Naktchévan et les autres territoires d’Azerbaïdjan et les occuper. Après l’échec des émeutes commencées en 1890 par les arméniens à l’état d’Ottoman,le centre de cette lutte est devenue le Nord Azerbaïdjan. Depuis 1905,les arméniens ont commencé de réaliser des génocides au peuple d’Azerbaïdjan. La politique de génocide des arméniens aux azerbaïdjanais a pris un caractère tragédique au Karabakh. Mais même les massacres de 1905-1906 n’ont pas calmé les arméniens. En utilisant la condition historique née à cause de la première guerre mondiale,ils ont encore tenté de créer la ‘’Grande Arménie’’. Les arméniens qui ont subi un échec pendant les émeutes de 1915 qu’ils ont fait à l’état d’Ottoman,ont continué leur génocide aux azerbaïdjanais sous la protection de Tsarisme et en réuinissont leur forces principaux au Sud Caucase. Dans la condition d’anarchie née au Sud Caucase avec la fin du gouvernement tsar (février 1917),puis le pouvoir des Bolchéviks en Russie (octobre 1917), les forces armées arméniennes qui ont servi pendant très longtemps à l’armée russe se sont réunis avec les bolchéviks et ont commencé une nouvelle et terrible époque de génocide contre les azerbaïdjanais. Les génocides qui ont commencé au mois de mars 1918 à Bakou et qui a entouré toute l’Azerbaïdjan ont donné un coup grave au peuple azerbaïdjanais. Une nouvelle époque a commencé dans l’histoire d’Azerbaïdjan avec la formation de la République d’Azerbaïdjan. La République d’Azerbaïdjan a prit des mesures pour éviter les plans des forces armées arméniennes et du régime bolchévik d’exterminer complètement le peuple azerbaïdjanais. Mais les arméniens étaient toujours persistant de réaliser le génocide. Les tragédies de la fin du 20ème siècle les prouvent encore. 




Lu: 4879