Page d’accueilli   » L’HISTOIRE    » Le démenagement des arméniens au Karabakh   

Le démenagement des arméniens au Karabakh

  



La création de l’état arménien sous la protection de la Russie,le démenagement des arméniens de l’Iran et de la Turquie aux territoires occupés par la Russie n’étaient pas au hasard,c’était le résultat de la relation regulière entre la Russie et l’Arménie. La base de ces relations était constituée non seulement des relations de commerce diffusé à la littérature historique russe arménienne,mais principalement la relation d’hostilité à la Turquie,aux pays occidentals et depuis 18ème siècle à l’Azerbaidjan. La relation russe arménienne s’est dilatée avec les guerres de la Turquie (1635-1639,1711,1768-1774, 1787-1791 etc),l’occupation du Kazan (1552) et Hachterkhan (1556) et s’est consolidée avec ses efforts de conquérir les territoires près de la Caspienne. Pendant ces évènements, le démenagement des arméniens à la Russie et la création des colonies arméniennes ont commencé. A ce moment là,le décret du I Pyotr ( 10 octobre 1724) à son peuple a joué un grand role. Au mois de novembre en 1827, Nerses était invité de Peterburg de diriger le démenagement des arméniens et à ce moment là,écrivait à Yegiazar Lazaryan qui était à Tebriz : « Maintenant j’ai demandé à Monsieur le protecteur fidèle du peuple arménien A.S.Griboyedov de ne pas oublier ma demande à propos des prisonnier chrétiens et de les accepter partour sous le drapeau puissant de la Russie. J’ai fait aussi une demande à propos des arméniens étant en Iran et maintenant j’écris au monsieur je demande de votre monsieur : « engagez Ivan Fyodorovich Paskovic de ne pas oublier d’introduire l’article à propos que les arméniens vivants aux régions et campagnes sous la pouvoir de l’Iran retournent librement à leur patrie sous la protection de la Russie. » 15ème article du traité Turkmencay signé le 10 février 1828 était sur le démenagement des arméniens. De l’article 15 : « le chah pardonne tout le peuple et les fonctionnaires du région qui s’appelle Azerbaidjan. A part cela, on donne un ans pour que ces fonctionnaires et ces habitants passent librement de l’Iran en Russie et qu’ils transportent ou vendent leur proptiété sans aucun taxe ou impot. On définie 5 ans pour vendre ou l’ordonnance volontaire de la propriété immobile. » Des comités du démenagement en Erevan et à Naktchévan ont été créé pour organiser le démenagement des arméniens. On a donné de grand privilèges à ceux qui sont démenagés : pour 6 ans,ils sont libérés des impots et d’obligations,ils ont recu un somme d’argent grace à l’indemnisation recue par l’Iran etc. Le démenagement a commencé après la réalisation de certaines mesures. Le nombre des arméniens démenagés de l’Iran était 40 50 milles personnes. Aux annés 1928 1929 pendant la guerre russe turque et après la guerre 90 milles arméniens sont démenagés de la Turquie. En Iran,Turquie et dans les autres pays occidentaux,le démenagement des arméniens à la Russie a continué. La direction principale du démenagement était la Transcaucasie. N.I.Chavrov écrivait en 1911 : “ plus de 1 millons arméniens sur 1 millions 300 milles vivant actuellement en Transcaucasie ne sont pas le peuple d’ici,ils sont démenagés par nous.” On faisait beaucoup d’attention au placement des arméniens pendant le démenagement en Transcaucasie. A.S.Griboyedov écrivait : “ il faut déplacer tous les arméniens des regions occupés (Tebriz,Khoy,Salmas,Maraga) par les russes en Erevan,Naktchévan et au Karbakh.‘’ Le conseil de Griboyedov a été accompli. N.Chavrov écrivait : “ les arméniens sont placés aux meilleurs territoires d’Erevan et Elizavetpol ou le nombre du peuple arménien était le moindre. Les arméniens se sont installés à la partie montagneuse d’Elizavetpol ( Haut Karabakh) et le bord du lac Goyce. “ Ainsi on a commencé de changer la structure ethnie des territoires nommés à cause du déplacement des arméniens. D’après l’information du 1823, sur 20 milles familles du Karabakh seulement 1.5 milles étaient les familles arméniennes. La structure ethnie du peuple a complètement changé après le démenagement. En 1832, les azerbaidjanais constituaient 64.8 et les arméniens 34.8 de la population du Karabakh. On a commencé de continuer cette politique. Dans les années 80 du 19ème siècle, les azerbaidjanais constituaient 41.5 et les arméniens 58.2 de le population. En Russie,d’après la mise en liste du peuple du 1897, ces chiffres étaient 45 et 53 et en 1917 c’étaient 40.2 et 52.3 . Dans les années 1918 1920, les génocides azerbaidjanaise faites par les arméniens entouraient aussi le Karabakh. En 1923, pendant la création du RAHK on a fait une injustice historique,la partie montagneuse et plaine se sont séparées,on a créé une bonne condition pour la consolidation du peuple arménien et un coup a été donné à la position démographique d’Azerbaidjan. D’après la mise en liste réalisé en 1926, 1959, 1970, 1979, le peuple azerbaidjanais et arménien du RAHK était comme ceci 10,1 et 89,1%; 13,8 et 84,4%; 18,1 et 80,5%; 23,0 et 75,9%. En 1978,les arméniens ont célèbré 150ème anniversaire de leur déplacement et ont mit un temple spécial à Mardakert au village Maragachen d’Agdere et à Leninavan. Le déplacement des arméniens était lié à l’intéret politique de la Russie et l’Arménie. Des miliers d’arméniens ont été victime de cette politique. Les arméniens qui sont très rusés à propos des problèmes liés à l’intéret économique,n’ont pas pris une lecon des résultats épouventables de ces jeux politique,ont accompli violemment le role de la trahision et provocation définies par les liders russe et arméniens, ont chaque fois subi une tragédie et échec comme le résultat de ces actes.



Lu: 4024