Page d’accueilli   » L’HISTOIRE    » Le khanat ‘Karabakh’   

Le khanat ‘Karabakh’

  


  

L’un des Etats d’Azerbaïdjan qui a obtenu son indépendance après l’effondrement de l’Empire de Schah Nadir Afşar était le Khanat du Karabagh. Le fondateur du Khanat du Karabagh était Penaheli bey Cavanşir qui était un des hommes respectueux d’Etat de l’Azerbaïdjan. Il a rendu le service au Schah Nadir pendant une courte période de temps. Mais après le Congres de Muğan, Nadir a commencé à réaliser les oppressions contre la population du Karabagh qui n’ont pas accepté sa souveraineté et les exclure vers l’Afghanistan et Khorasan. Le frère de Penaheli Bey nommé Fazlali Han a été exécuté parce qu’il a objecté ces oppressions. En voyant tous ça, Penaheli bey şah qui était à Khorasan a fui au Karabagh avec quelques relatives et ses travailleurs importants dans les années 1737-1738. Des que le Schah a pris des nouvelles, Il a envoyé les soldats pour lui attraper. Mais Ils n’ont pas pu l’attraper. Nadir a envoyé des ordres sévères au Roi de l’Azerbaïdjan et les gouverneurs de Gence, de Tbilissi et de Şirvan afin de faire envoyer 

Penah han en cas du découvert de son lieu. Même s’ils ont torturé à ses relatives et sa famille par l’ordre du Schah, Ils n’ont pas arrivé à ses buts.
Ainsi, Penaheli bey a essayé d’administrer le Karabagh comme un Etat indépendant en fuyant du Schah Nadir. En conséquence, après la mort du Schah Nadir, on a fondé le Khanat du Karabagh, l’Etat indépendant d’Azerbaïdjan. Après que le Khanat du Karabagh a été déclaré comme un Etat indépendant, le principal devoir était d’assurer son renforcement. L’une des mesures de Penah Han sur ce sujet était d’assurer le retour au Karabagh de la population turque musulmane qui a été exclu par le Schah Nadir. Le retour des immigrants et l’installation à la région ont renforcé le Khanat du Karabagh. Il y avait İbrahimhalil à l’âge de 15 ans étant le Khan prochain du Karabagh parmi ceux qui sont premièrement arrivé au Karabagh.

Pendant la période de la fondation du Khanat du Karabagh, Il n’y avait pas les villes comme Tabriz, Erdebil, Gence, Şamahı, Baku, Nakhitchevan, Şeki, Derbent sur ses territoires. L’existence des centres économiques politiques était très importante pour les développements à venir. L’un des pas fait dans ce domaine était en 1748 la construction du château de Bayat étant associé avec le nom de la communauté azerbaidjanais-turque de Bayat.
Les activités de la fondation d’un Etat réalisées par Penah Han ont permis de la reconnaissance de lui comme un “Khan”.
Le voyage infructueux du Khanat Şeki vers le Karabagh a joué un rôle important pour la reconnaissance de Penah Han comme “le Khan du Karabagh”. A la suite du voyage infructueux de Bayat réalisé par Khan Şeki nommé Hacı Çelebi en 1748, l’autorité de Penah Han a augmenté. La guerre de Bayat a aussi montré que ce château ne peur pas résister aux examens historiques prochaines. Pour cette raison, le besoin de la construction d’un nouvel château a apparu et on a complété en 1751 la construction d’un nouvel château (Şuşa). Le Khan a transformé le château en sa propre résidence.
Penah Han a commencé à renforcer pendant le temps et pour cette raison, les activités du défaitisme des Souverains ont aussi augmenté. Il faut empêcher cette situation au regard des domaines politiques. Ces réalités historiques sont confirmées par les sources.
Les réalités historiques ont montré que les 4 Souverains au Karabagh sauf Haçın et ses générations n’appartiennent pas au Karabagh, Ils sont arrivés à cette patrie des autres régions. Ils ne sont pas arméniens mais les représentants des anciennes générations albanaises. Afin de justifier les revendications du sol des nationalistes arméniens contre l’Azerbaïdjan, Ce n’est pas vrai de regarder ces Souverains comme le prolongement de l’Etat arménien. C’est-à-dire, C’est les efforts pour rendre faux l’histoire. D’autre part, après que les Souverains immigrés ont obtenu la présidence locale au Karabagh, on n’a pas formé même une petite unité d’Etat. Ils ont resté au niveau des présidents locaux qui ont été rendu isolé et qui ont rivalisé avec l’un l’autre.
C’était Melik Şahnazar parmi les Souverains d’Hamse qui a accepté, pour la première fois, la souveraineté de Penah Han. Cette situation a réalisé à la suite du mariage d’Ibrahimhalil ağa avec Hürzat fille de Melik Şahnazar. Après que le Souverain d’Haçın nommé Ulubab Ballıkaya a été défaite, Il a accepté la souveraineté de Penah Han. Les politiques hostiles des Souverains de Dizak, de Çilebürd et de Talış ont continué pendant des ans. Penah Les réussites du Khan a été protégé et augmenté par son fils le Khan Ibrahim Han.
Les Souverains du Karabagh comme Dizaklı Yesay, Çilebördlü Mecnun et Gülüstanlı Beyleryan ont rejeté la souveraineté du Khan Ibrahim. En acceptant la souveraineté du Khan Ibrahim, Verendeli Melik Şahnazar et Haçınlı Mirza Han ont participé à l’unité des forces patriotiques. Les Alliés ont bloqué en 1781 le château de Tuğ. Melik Yesay a capitulé, la souveraineté à passé à Melik Bahtama. Mais, dans une courte période de temps, Il est retourné. A partir de l’année 1783, l’Etat de Russie a commencé à intervenir au conflit entre les souverains séparatifs et le Khan Ibrahim. La Russie essayant d’occuper le Caucase du sud a essayé d’assurer le soutien sur le territoire d’Azerbaïdjan par l’aides des Souverains. Pendant cette période, grâce à sa haute capacité diplomatique, le Khan Ibrahim a rassemblé les Souverains à Şuşa. Il a prouvé en basant sur les documents qu’ils ont trahi au Khanat du Karabagh et le Khan les ont emprisonnés.

Melik Mecnun et Abov Şuşa ont été emprisonné, Melik Bahtam a été donné au Khan d’Erdebil à cause de ses péchés.
Ağa Muhammed Kacar ayant obtenu le pouvoir en Iran à l’été de l’année 1795 (1742-1797) a attaqué au Khanat du Karabagh. Le siège de Şuşa de 33 jours a achoppé. Il a marché vers Tbilissi après Şuşa. Ağa Muhammed Kaçar a attaqué en 1797 une fois plus au Karabagh, Il a obtenu Şuşa mais Il a été tué à cette ville.
A la fin du XVIIIème siècle – au début du XIXème siècle, les activités d’occupation de la Russie ont accéléré au Caucase du sud, notamment en Azerbaïdjan, la Géorgie a été ajouté en 1801 dans l’Empire, on a aussi occupé la communauté de Car-Balaken (1803) et le Khanat de Gence (1804) de l’Azerbaïdjan. Dans une telle situation, Le Khan Ibrahim a fait un traité à Kürekçay avec le Commandant des forces russes nommé P.D.Sisianov (1802-1806). Selon le traité de Kürekçay, le Khanat du Karabagh a été donné à la Russie comme un territoire musulman azerbaidjanais. Le traité de Kürekçay reflétant les réalités historiques sont aussi des documents les plus respectueux de la haute partie du Karabagh aussi que de cette région.



Lu: 7081