Page d’accueilli   » Conflit \"Haut-Karabakh\"    » Le processus de négociations    » Les négociations de 2010   

Les négociations de 2010

  



Avec la participation du président russe Dmitri Medvedev, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le président arménien Serge Sarkissian se sont réunis dans la maison d’acceuil « Krassnaya Polyana » de Sochi, le 25 janvier 2010. Après des entretiens, le président Ilham Aliyev a déclaré que la partie azerbaïdjanaise accepte avec certaines exceptions, les principes de Madrid proposées par les coprésidents. Le Ministre des Affaires Etrangères Elmar Mammadyarov a indiqué que le président arménien a voulu du temps d’une durée deux semaines pour exprimer leur attitude à l’égard des propositions des négociations de Sochi. Cependant, la réponse de la partie arménienne aux proposition s’est retardée pendant des mois. Enfin, le 17 juin de la même année, les présidents se sont réunis à Saint-Pétersbourg, dans le cadre du traditionel forum économique international. Pendant l’entretien avec leur homologue russe Dmitri Medvedev, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le président arménien Serge Sarkissian ont indiqué qu’ils sont prêts de poursuivre les négociations à propos du règlement du conflit de Haut-Karabakh dans le cadre des principes de Madrid. D’après les nouvelles, il a été clair que les parties n’arrivent pas à s’entendre sur les principes généraux du règlement à cause du recul de l’Arménie de l’accord. Ainsi l’Arménie n’accepte pas la version renouvellé des principes de Madrid. Le président russe Dmitri Medvedev, le président américain Barack Obama et le président français Nicolas Sarkozy ont adopté une déclaration sur le conflit du Nagorno-Karabakh le 26 juin 2010, dans le cadre du sommet « Groupe de Huit » réalisé à Canada. Dans la déclaration, les présidents des 3 pays ont fait appel en Azerbaïdjan et à l’Arménie, d’accélérer les travaux sur les principes essentiels du conflit. 




Lu: 928