Page d’accueilli   » Conflit \"Haut-Karabakh\"    » Le processus de négociations    » Commencement du processus de négociations   

Commencement du processus de négociations

  



Les négociations sur le règlement du conflit du Haut-Karabakh a commencé depuis les années 90 du siècle dernier, des premiers moments du conflit entre Azerbaïdjan et Arménie. A cette époque le processus de paix durable était hors du sujet, mais avec les initiatives des médiateurs internationaux et plus particulièrement des pays de la région, les versions de cessation des opérations militaires ont été discutées plusieurs fois dans les négociations épisodiques. 

La guerre observée par l’occupation des territoires azerbaïdjanaise par l’Arménie, la déportation de la population azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh et de 7 régions qui l’entourent, les massacres ayant été commis à Khojali et les autres établissements ont duré jusqu’au mois de mai de 1994. Après l’accord de cessez-le-feu, la base du processus des négociations à propos du règlement du conflit a été mise. A partir du milieu des années 90 du siècle dernier, des nombreuses réunions de diffèrents formats au niveau de Ministres des Affaires Etrangères et les deux présidents ont eu lieu dans le processus de négociations commencé dans le cadre de groupe Minsk de l’OSCE. Tout au long du processus, des négociations ont été tenues dans les différents pays entre les présidents d’Azerbaïdjan et Arménie face à face ou avec la présence des cooprésidents. Au cours des négociations, les coprésidents du groupe Minsk ont eu de nombreuses visites à la région du conflit. Un ensemble de propositions à propos du règlement de conflit a été plusieurs fois proposés par les médiateurs internationaux. La grande majorité de ces propositions ont été rejetées par l'Arménie. Pendant le processus de négociation, les parties étaient plusieurs fois très proches d’obtenir l’accord. Cependant, en Arménie, le renversement du président qui était d’accord de signer l’accord de paix ou la fusillade des hommes d’état arméniens dans le parlement de ce pays et les autres incidents n’ont pas permis d’obtenir l’accord de paix. Nous présentons consécutivement le processus de négociations qui dure il y a 20 ans. 



Lu: 9806