Home page   » ARMENIAN TERROR    » Armenian terrorist organizations   

Armenian terrorist organizations

  



Les organisations terroristes arméniennes qui ont réalisé les différents actes sanglants de terrorisme dans les différents pays du monde: 
Parti "Armenakan": Il a été fondé en  1885. Cette organisation qui a réalisé les actes de terreur et les conflits armés à Istanbul et les régions de la Turquie comme Van, Muş, Bitlis, Trabzon a travaillé en collaboration avec les arméniens qui habitent en Iran et en Russie.
Parti "Hnçak": Il a été fondé à Genèvre en  1887. Le principal objectif de l’organisation est de créer “Grande Arménie” en unifiant les régions qu’ils ont appelé comme l’Arménie de la Russie et de l’Iran aussi que la région d’Anatolie de la Turquie. Selon l’article 4 du programme du parti; “Il est préféré d’utiliser la méthode de fonder une organisation destructive et de réaliser la propagande, la présentation et la terreur."
Parti fédératif révolutionnaire arménien - "Taşnaksütyun": Il a été fondé à Tbilissi en  1890. Le principal objectif est de fonder l’Etat de “Grande Arménie” sur les territoires de l’Anatolie de la Turquie et les territoires du Nakhitchevan et du Haut-Karabagh de l’Azerbaïdjan.  “Taşnaksütyun” qui a réalisé son premier congrès à Tbilissi en 1892 a pris les décisions sur la réalisation de l’assassinat contre les turcs.  A la suite de ce congres, "Taşnaksütyun" a donné l’ordre en disant "Tue les turcs et les kurdes chaque coté, chaque environnement, Se venge de ceux qui ne respectent pas ses paroles et des arméniens malfaisants!". Il y a aussi plusieurs organisations terroristes fondées par le Parti "Taşnaksütyun": Le groupe " Vengeurs du Génocide arménien” qui a commencé ses activités en  1973 a martyrisé les diplomates turcs en Autriche, en Danemark et en Portugal dans les années 1980-82. Le groupe secret de terreur DRO et ses branches: DRO-8, DRO-88, DRO-888, DRO-8888. Les Dachnaks continuent à réaliser ses activités en ce sens.
"Armée secrète de la libération de l’Arménie " (ASOA): Il a été fondé à Beyrouth en 1975. Son siège social se trouve à Damas. Il se dispose de plus de milles combattants qui se sont préparés dans les campes de Palestine. Pendant les premiers 6 ans de l’activité, l’organisation a organisé les actes de terrorisme ayant entrainé la mort de 19 diplomates turcs dans les différents pays du monde.  
"Armée secrète arménienne pour la libération de l’Arménie" (ASALA): Le siege sociale de cette organisation fondée en 1975 se trouve à Beyrouth et les campes de l’éducation se trouvent à Damas. Le principal objectif de l’organisation est de fonder “Grande Arménie” contenant la Turquie de l’est, l’Iran du nord et les territoires du Haut-Karabagh et du Nakhitchevan de l’Azerbaïdjan.  ASALA a réalisé les actes de terrorisme contre les citoyens turcs et azerbaidjanais. Le leader de l’ASALA nommé Akop Akopyan a permis l’organisation de travailler en collaboration avec les groupes de terrorisme comme "Ebu Nidal", "Septembre noir". L’organisation a aussi pris la responsabilité de l’assassinat d’un ambassadeur turc qui a été tué à Athènes en 1980. A. Akopyan a dit dans son reportage qu’il a donné le 01.08.1980 au journal “New-York Times": "Notre ennemi est le régime turc, OTAN et les arméniens qui ne travaillent pas en collaboration avec nous”. ASALA a pris une décision commune avec le PKK au mois d’avril 1980 sur la réalisation des actes commune de terrorisme et Ils ont officialisé leurs intentions au Liban. Dans sa déclaration faite à Beyrouth le 28.08.1993, ASALA a précisé qu’elle ne permettra pas à la réalisation du projet sur “la ligne de pétrole en faveur du panturkisme” (Baku-Tbilissi-Ceyhan).
"Gegaron": Il a été fondé au mois de février 2001 par ASALA. L’objectif est d’organiser les actes de terrorisme contre les leaders politiques, les diplomates et les hommes d’affaire d’originaires turcs dans le Caucase du sud et de l’Asie centrale. 
“Mouvement arménien de la libération” (AOD): Il a été fondé en 1991 en France. Il réalise ses actes de terrorisme en collaboration avec l’ASALA.
"Front arménien de la libération ": Cette organisation terroriste fondée en 1979 est une branche de l’ASALA. Il prépare les actes de terrorisme contre la Turquie et l’Azerbaïdjan. 
"Groupe d’Orli ": Il a été fondé en 1981 par les jeunes arméniens qui habitent en France. L’organisation a organisé plus de 10 actes de terrorisme dans les différentes aéroports du monde jusqu’à l’année 1987.
"Commando de la Justice du Génocide arménien ": Il a été fondé en 1972 à Yvana pendant le congre du Parti "Taşnaksütyun". L’objectif du "Commando de la Justice du Génocide arménien” est de réaliser les actes sanglantes de terrorisme contre les turcs et les azerbaidjanais et de faire participer les jeunes libanaises d’originaires arméniens au sein des organisations armées. 
"Union de l’Arménie ": Elle a été fondée en 1988 à Moscou. Elle travaille lourdement en collaboration avec "ASALA". Elle prépare les documents faux pour les terroristes dans la géographie de l’ancien Soviet. Elle fournit les soldats payés et armés pour le Haut-Karabagh.  
"Front démocratique": Il réalise ses activités au Canada, en Europe de l’ouest et à l’ABB. Le principal objectif de l’organisation est d’assurer la dissolution de l’Etat turc. 
"Apostol": L’organisation se disposant généralement des citoyens de l’Arménie, de la Syrie et du Liban a été fondée le 29 Avril 2001 par le Ministre de la Défense d’Arménie. L’objectif principal de l’organisation est d’organiser les actes de terrorisme sur les territoires  de la Turquie et de l’Azerbaïdjan. 




Read: 4950