Page d’accueilli   » LA GÉNOCIDE ‘’KHOJALI’’    » La reconnaissance du génocide    » La reconnaissance du génocide Khojali aux Etats-Unis   

La reconnaissance du génocide Khojali aux Etats-Unis

  



Le 25 février 2010,la chambre des représentants des Etats-Unis a pris une résolution à propos de la reconnaissance du facteur de génocide à Khojali. 

En 2011 Texas a reconnu le facteur du crime grave fait à Khojali par les arméniens. Le génocide des habitants de cette ville d’Azerbaïdjan par les forces armées arméniennes et l’armée Russe a été critiqué dans la résolution numéro 535 acceptée par la chambre des représentants de cet état. Dans la résolution il a été indiqué que l’organisation “Human Rights Watch” l’a reconnu comme un crime consistant la suppression de la convention à propos de la relation aux habitants aux zones d’opération militaire. 

Au mois de mars 2011, le congressman Sur Wilkins Mirik de la Caroline du Nord a relevé au congrès des Etats-Unis, le problème de la reconnaissance de la tragédie Khojali réalisée 19 ans auparavant en Azerbaïdjan. 
Remarquons que la Californie a accepté des résolutions et proclamations reconnaissant le Karabakh comme une partie intégrante d’Azerbaïdjan.  

Au 20ème anniversaire du génocide de Khojali,le gouverneur Cris Cristy et le vice gouverneur,le lieutenant Kim Gadagno de l’état de New Jersey ont fait une déclaration en annonçant leur respet aux victimes de Khojali. Dans la déclaration il a été indiqué : ‘’Au nom de tous les Etats-Unis,nous annonçant que nous sommes unanimes avec ceux qui se sont remémorés la terrible tragédie de la guerre du Haut-Karabakh fait par les russes et les arméniens et le 20ème anniversaire du génocide de Khojali où des centaines d’azerbaïdjanais avaient été tués en s’échappant.’’

En mars 2012 la chambre des représentants de l’état de Maine des États-Unis a adopté une résolution liée à la 20e anniversaire du génocide de Khodjali. Les initiateurs de l'adoption de ce document sont le membre du personnel de la Chambre des représentants Anne Haskell et le sénateur de l'état de Maine Justin Alfond. Dans la résolution il a été indiqué que le 26 février 1992 des forces armées arméniennes ont effectué le génocide avec l’aide du 366ème régiment d’infanterie, tué des centaines de personnes innocentes et occupé la ville de Khojali. En conséquence du génocide, 613 personnes ont été tués, 487 personnes ont été blessés et 1275 personnes ont été pris en otage. Le destin de la plupart d’entre eux n’est pas encore connu. Après la sortie du 366ème régiment d’infanterie de Khankendi, la plus grande partie de l'équipement militaire ont été mis à la disposition des séparatistes arméniens. 



Lu: 3870