Page d’accueilli   » LE CONFLIT À L’ONU    » ONU déclaration 12 mai 1992   

ONU déclaration 12 mai 1992

  


En organisant les négociations avec les membres du Conseil de Sécurité, le Président du Conseil a déclaré, au nom du Conseil, comme suivant concernant la discutions par le Conseil de l’article “sur la situation au Haut-Karabagh” lors de la session numéroté 3072 en date du 12 Mai 1992.
Les membres du Conseil de Sécurité s’expriment ses soucis sur les dernières informations concernant  la gravité de la situation au Haut-Karabagh et la violence du traité de paix qui causent les grandes pertes humaines et matérielles et aux régions voisines aussi que les résultats apparu négatifs pour les pays de la région.
Le Conseil de Sécurité soutient et apprécie tous les efforts pour l’envoi des aides humaines et résoudre la question d’une manière paisible dans le cadre de la Conférence de la Sécurité et de la Coopération en Europe. 
Ils apprécient aussi l’envoi d’une délégation à la région par le Secrétaire général afin de relever immédiatement la situation, d’assurer la solution paisible de la question et d’apprendre les chemins et les moyens du soutien des efforts réalisés dans le cadre de l’Organisation européenne pour la Securite et la Coopération dans une courte période de temps. Cette mission sera concernée avec l’ajout des éléments techniques concernant les moyens possibles des aides humaines par l’opinion publique internationaux. 
Les membres du Conseil de Sécurité invitent toutes les parties concernées d’arrêter la violence, de faciliter la mission du Secrétaire générale et de prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité des personnels. 
Ils rappellent que l’on s’est référé aux principes concernant la solution de la question sans utiliser la force et d’une manière paisible, aux règlements et notamment aux déclarations sur la participation de l’Azerbaïdjan le 14 Février 1992 (S/23597) et l’Arménie le 23 Janvier 1992 (S/23496) aux Nations-Unies au nom du Président du Conseil. 



Lu: 4832