Page d’accueilli   » Conflit \"Haut-Karabakh\"    » Les premiers martyrs   

Les premiers martyrs

  


Le 20 février 1988,les arméniens du Région Autonome du Haut Karabakh qui est une partie intégrante d’Azerbaidjan et vivant dans la structure d’Azerbaidjan URSS avec le statut du région autonome,ont pris une décision de sortir d’Azerbaidjan et d’entrer en Arménie. En 1991, les arméniens du RAHK ont déclaré leur ‘’indépendance’’ par le réferendum falsifié. Célèbre académicien,économiste A.Aganbekyan et les arméniens de la France ont joué un role initial provocateur. Deux jours après de la décision de Députés du Peuple Soviétique de RAHK de quitter Azerbaidjan et de se lier à l’Arménie, les habitants du région Agdam et Asgeran ont fait des manifestations aux territoires d’Asgeran. Les arméniens ont fusillé deux jeunes azerbaidjanais. Le premier sang coulé au conflit du Karabakh et la mort de deux jeunes azerbaidjanais ont été approuvé par le premier adjoint du principal procureur de l’URSS F. Katusev, pendant son discours à la télévision centrale. Il existe beaucoup de sources qui porouvent que les deux azerbaidjanais étaient les premiers victimes du combat entre les communautés azerbaidjanaises et arméniennes et le premier assasinat fait par l’Arménie. Les jeunes d’Agdam armés de pierres et d’arbres,allant d’Agdam à Khankendi pour la vengeance se sont arretés par la chef du Kholkhoz,l’Héroine du Travail Sosialiste Khuraman Abbasova par le geste de jeter son foulard. Le premier sang coulé le 22 février par les arméniens à Asgeran ,à Haut Karabakh a été leur nouvelle prochaine provocation faite à Sumgait 4 jours après. Ainsi les arméniens ont réalisé leur sabotage planifié auparavant. Quelques arméniens vivant à Sumgait ont été tués par les arméniens envoyés spéciallement d’Arménie et ce facteur a été représenté au monde comme l’assasinat des arméniens par les azerbaidjanais. 




Lu: 4129