Page d’accueilli   » LES SAVANTS    » Les pédagogues   

Les pédagogues

  


Mirze Hasan Bey (1791 – 1840)  
Mirze Hasan Bey (Mirze Hasan Bey Mirze Cefer Ağa oğlu Vezirov) est né dans la ville de Şuşa. Il parlait l’Arabe, le Perse et le Russe. Il est allé au khanat de Şeki et il y a travaillé dans la salle Russe des registres (l’administration) qui s’était récemment ouverte dans la ville de Nuha. Il a travaillé comme enseignant.

Mir Mehdi Hezani (1819 – 1894) 
Mir Mehdi Hezani est né dans la petite ville de Bergüşad (Hocavend d’aujourd’hui) de Karabagh la ville de Memer. Il a largement travaillé comme enseignant dans les villages de la préfecture de Hocavend d’aujourd’hui. En 1884, M. Hezani a écrit et publié une œuvre poétique en Azerbaidjanais sur les ordonnances Islamiques pour les enfants qui aimaient profondément leur langue maternelle. M. Mehdi était historien et poète. « Kitab-i Tarihi Karabağ » (Livre Historique de Karabagh) occupe une place importante parmi ses activités. 

Harrat Gulu (1823 – 1883)
Harrat Gulu a vécu dans la ville de Şuşa. Il était fondateur de l’école de musique à Şuşa dans les années 70 du 19ème siècle. Il était énormément compétent dans la musique folk classique et il a aussi écrit des poèmes. La voix de H. Gulu était magnifique. L’association dite a joué un rôle dans le développement des chanteurs et de la musique instrumentale en Azerbaïdjan bien qu’elle était d’une qualité religieuse. Dans ces associations, on a élevé de grands artistes comme Hacı Hüsü, Meşedi Isi, Sadıkcan, Ebdül Baği Zülalov, Cabbar Karyağdıoğlu, Keçeçioğlu Mehemmed.

Mir Möhsün Nevvab Karabaği (1833 – 1918)
Nevvab Karabaği était poète, peintre, calligraphe, musicien et scientiste encyclopédique qui a vécu dans la ville de Şuşa en Azerbaïdjan. N. Karabaği est connu de nos jours comme l’auteur de la brochure « Vüzuh-ül Erkam » (« Explication des Chiffres ») écrite en Azerbaidjanais. Cette œuvre qui a été écrite dans l’esprit des meilleures traditions classiques est une des dernières brochures écrites dans ce genre à l’Orient.

Hasanali Han Karadaği (1848 – 1929)
Hasanali Han Karadaği est né à Şuşa. Il était enseignant Azerbaidjanais, poète, pédagogue, scientiste de la littérature, traducteur, philologue, historien, calligraphe et acteur de théâtre. 

Ferhad Bey Rüstem Bey fils de Vezirov (1853 – 1912)
Ferhad Bey Vezirov est né dans la ville de Şuşa. Il a terminé ses études dans l’école Russe – Tartare de Şuşa. Il a travaillé comme traducteur et l’assistant directeur dans la ville de Şuşa. Après avoir été retraité, il s’est occupé de l’agriculture dans ses propres terrains dans le village de Zümürhaç de la préfecture de Berde, et il y a ouvert une école et il y était enseignant.

Mirze Beşir Yusifzade (1868 - ?)
Mirze Beşir Yusifzade (fils de Mirze Аbbаs), enseignant et l’homme de religion est né dans la ville de Şuşa. Il a travaillé comme enseignant dans l’école Turque – Russe à Şuşa. En 1898, on a donné le titre de fonctionnaire aux enseignants de l’école avec la demande de l’Association des Musulmanes de la ville.

Hüseynali Bey Rüstembeyov (1878 - ?)
Le pédagogue Hüseynali Bey Rüstembeyov est né à Şuşa. Il a fait ses études dans « l’école réelle » de Şuşa. Il a terminé le Séminariat des Enseignants d’İrevan. H. Rüstembeyov a ouvert une école privée de 3ème degré le 19 Septembre 1895 à Şuşa. Dans cette école de deux salles de cours, les élèves qui faisaient leurs études ont appris les langues de l’Azerbaïdjan et la Russe à une très bonne niveau dans deux années.

Hosrov Mirzali oğlu Ahundzade (1889 – 1960) 
Hosrov Ahundzade est né dans la ville de Şuşa dans une famille intellectuelle. 
H. Ahundzade a travaillé comme enseignant dans les écoles de « Nerimaniyye » et de « Neşr-i Maarif » entre les années de 1906 – 13 à Şuşa. Entre les années de 1913 – 1917, il a travaillé comme enseignant dans l’école numéro 5 à Şuşa. Il a fait de grands services dans la fondation de l’école de « Haşimiye » à Şuşa en.
Il s’est occupé des activités littéraires pendant 54 ans, et il était connu avec le surnom de « Şaik » dans le monde littéraire.

Feride Şamil fille de Vezirova (1921 – 1986)
Feride Vezirova Karyagin est né dans le village de Serdarlı de la préfecture de (Füzuli). Elle s’est inscrite dans l’armée en 1942 avec sa volonté et elle a servi dans la troupe de militants. Après avoir terminé son service militaire, elle a continué ses études. Elle a travaillé comme enseignante du supérieur et professeure dans la Chaire de l’Histoire de la Littérature dans la Faculté de Philologie de l’Université d’Etat de Bakou.

Firudin Mehemmed fils de Şuşinski (Hasanov) (1925 - )
Firidun Şuşinski est né dans la ville de Şuşa. Il est enseignant, musicien et scientiste. F. Şuşinski est entré dans la Faculté de l’Histoire de l’Université d’Etat de l’Azerbaïdjan après avoir terminé ses études secondaires avec grand succès. 
Firidun Şuşinski qui est chercheur de l’art de musique Azerbaidjanaise et célèbre scientiste de musique a fait des recherches sur le domaine de l’histoire de la musique jusqu’à la fin de sa vie. Il est l’auteur de plusieurs livres.

Sefereli Bey Velibeyov (1856 – 1902)
Sefereli bey Velibeyov est né à Şuşa. Il était enseignant et pédagogue. S. Velibeyov est une des figures importantes de l’histoire de pédagogie Azerbaidjanaise du 19ème siècle. Il est un des trois Azerbaidjanais qui ont été diplômés du Gymnasium des Enseignants de Caucase (Gori). S. Velibeyov a dédié 18 ans de sa vie aux activités de pédagogie. Pendant cette période, il a élevé beaucoup de jeunes avec talent.



Lu: 4912