Page d’accueilli   » LA MUSIQUE    » Les musiciens   

Les musiciens

  


Cemil meşedi (1875-1928)
Cemil meşedi (Meşedi Cemil Usta) est né à Chouchi. C.Emirov est devenu célèbre en accompagnant à célèbre Meşedi Mehmet Ferzeliyevi, Malıbeyli Hamidi, Bülbülü, Seyyid Şuşinskini après qu’il a émigré à Cence en 1907.
Geniş dinleyici kitlesinin sevgisini kazanan C.Emirov, qui a gagné l’amour d’une masse élargie d’auditeur, a fait écrire l’exécution de la firme de « Gramophone » de Riqada en 1910. Il a joué  Târ (Luth), Lyra (instrument) et Garmon.
Le maître C. Emirov, un joueur est connu également comme un compositeur capable et un éducateur.
C.Emirov a mis en scène son opéra de « Seyel mülk » à Gandja en 1915. Un an après l’œuvre est joué avec succès dans le théâtre d’opéra national au nom de Z. Paliaşvili de Tiflis.   

Eşref Abbasov, fils de Celal (1920-1992)
Eşref Abbasov est né à Chouchi. E. Abbasov a terminé en 1948 le Conservatoire Public d’Azerbaïdjan et en 1952 le master de Conservatoire Public de Moscou. 
Professeur E.Abbasov est devenu le Recteur de Conservatoire Public d’Azerbaïdjan dans les années de 1953-57. En 1965 il a écrit le « Karaca Kız » le premier ballet d’Azerbaïdjan. 
E.Abbasov est l’auteur de plusieurs concerts pour piano et orchestre, de « Konsertino » comme un orchestre de symphonie, de « Chouchi », de « Jour d’avenir », des poèmes de symphonie de « Dramatique », des opérettes de « Tu ne sera pas amant pour moi », de « Au sein des montagnes », de plusieurs œuvres instrumentales, des chansons, des romances. 

Cengiz Hacıbeyov, fils de Zülfikar (1913-1971)
Cengiz Hacıbeyov est né à Chouchi. C. Hacıbeyov a travaillé comme un violoniste sous l’administration d’Üzeyir Bey Hacıbeyli et Müslim Maqomayev à l’orchestre d’Opéra et de Ballet Publique d’Azerbaïdjan de M. F. Axundov en 1931.
L’activité principale de la créativité de étant lié au Théâüde de Comédie des Caractères d’Azerbaïdjan, Orchestre de symphonie de Comité des publications Public de Radio et de Télévision, Orchestre Public de symphonie d’Ü. Hacıbeyli. Il a travaillé comme chef d’orchestre dans les années de 1938-1953.

Niyazi (Niyazi Hacıbeyov, fils de Zülfikar -Tağızade) (1912-1984)
Niyazi est né à Tiflis. Il est le fils de Zülfükar Hacıbeyov, le compositeur azerbaïdjanais de Chouchi. Dans le développement musique de Niyazi, son oncle Üzeyir Hacıbeyli a joué un rôle considérable. Ce premier a étudié la musique à Moscou et à Leningrad (Petersburg), et il a fait son master au Conservatoire Public d’Azerbaïdjan.
Niyazi a commencé à son activité de compositeur et de dirigeant en 1930. Il a contribué très proche à la formation de l’Orchestre Public de Symphonie d’Azerbaïdjan, à partir de 1938 jusqu’à la fin de sa vie (avec les distances définies) il a été le guide d’art et le dirigeant en chef.
Niyazi est l’auteur de certains œuvres symphoniques (mugham symphonique de « Rast »), d’opéra (« Hüsrev et Şirin »), de ballet (« Citra ») et des œuvres vocales. L’œuvre faisant des échos dans les plusieurs pays étrangers sous contrôle d’auteur, sa plaque de tourne-disque est inscrit par les sociétés de musique de Tchécoslovaquie (« Suprafon ») et des Etats-Unis (« Rikordi »). 

Fikret Meşedi, fils de Cemil (1922-1984)
Fikret Emirov, d’origine Chouchi est né à Gandja. Il a terminé le Conservatoire de Baku en 1948  (Cours d’Üzeyr Hacıbeyli et de Boris Zeydman). F.Emirov était un des visages importants de la musique d’Azerbaïdjan de XXème siècle. F.Emirov a joué un rôle important dans la publication mondiale de la musique d’Azerbaïdjan. Il a publié les nouvelles possibilités de la structure de composition et de modalité de la musique d’Azerbaïdjan. F.Emirov est l’auteur de l’opéra de « Sevil », des comédies musicales de « voleurs du cœur », « Je vous félicite », des ballets de « Epopée de Nesimi »,  « Mille et une nuits », « Nizami ».
Il a été un des fondateurs de fonds de la musique symphonique de la musique d’Azerbaïdjan.Le symphonie de « Nizami » et les mughams symphoniques de « Şur », « Kürt-ovşarı » « Gülistan Bayatı-Şiraz » de F.Emirov ont organisé une étape important dans sa créativité. Les mughams d’Ü. Hacıbeyli étant appliqué comme les opéras de mugham comme dans son origine, F. Emirov les a développé au fond des principes de la musique symphonique et il a obtenu la relation organique de la musique professionnelle d’orient et d’occident de deux styles différents. 

Sultan Hacıbeyov, fils d’İsmail (1919-1974) 
Soltan Hacıbeyov est né en 1919 à Chouchi. . En 1939 il a participé au cours de professeur B. İ. Zeydman, pour son éducation de composition de Conservatoire Public d’Azerbaïdjan. Juste avant être compris dans le conservatoire il a écrit la comédie musical de « Rose d’or ». En 1945 S. Hacıbeyov a composé la plaque de symphonie de « Caravane ». 
Le ballet de « Gülsen » de S. Hacıbeyov est mis en scène en 1953 au Grand Théâtre de Tachkent d’Alişir Nəvai (Ouzbékistan). L’écrivain a composé une suite de la musique qu’il a écrite pour le ballet. La suite de « Gülsen » est laissée à la firme (américaine) de « Bruno » à un grand tirage et cette première est bien répandue.

Üzeyir Bey Hacıbeyli (1885-1948)
Üzeyir Bey Hacıbeyli est né dans la région d’Agca de la localité de Chouchi. Il a été le compositeur, académicien, journaliste, dramatique, enseignant et activiste sociale. Ü. Hacıbeyli est le fondateur d’opéra national et de musique professionnel d’Azerbaïdjan Modern. Il est le créateur de premier opéra à l’Orient.
Ü. Hacıbeyli a posé les fondements de l’art opéra non seulement en Azerbaïdjan mais aussi à tout Orient musulman avec son opéra de « Leila et Majnoun » mis en scène le 12 Janvier 1908 au Théâtre de H.Z. Tağıyev à Baku.
Ü. Hacıbeyli est le compositeur des opéras mughams dans les années de 1909-1915 successivement de « Cheik Senan » (1909), « Rustem et Sohrab» (1910), « Chah Abbas et Hurchit Banu » (1912), « Aslı et Kerem » (1912), « Harun et Leila » (1915). Il est le créateur de style de comédie musical en Azerbaïdjan.
Ü. Hacıbeyli a organisé la première école musicale en 1921 à Baku pour les élèves d’Azerbaïdjan – L’Ecole Public de Musique Turque d’Azerbaïdjan (école supérieure d’après). 
Ü. Hacıbeyli a élevé la génération des compositeurs, musiciens talentueux. K. Karayev, F. Emirov, Niyazi, S. Hacıbeyov etc. ont été parmi ses élèves. 

Zülfikar Hacıbeyov, fils d’Ebdülhüseyn (1884-1950)
Zülfikar Hacıbeyov est né à Chouchi. Il est un des fondateurs de Théâtre de Comédie Stratégique d’Azerbaïdjan. Z. Hacıbeyov est l’écrivan des comédies musicales de « Le Jeune homme a cinquante ans » (1909), « Mari a onze ans » (1911), « célibataire mais marié » (1911) et d’opéra de « Pauvre amoureux » (1915). Z. Hacıbeyov est le compositeur de film d’ « Almas » un des premiers films littéraires sonore d’Azerbaïdjan avec son fils Niyazi.

Süleyman Aleskerov, fils d’Eyüp (1924-1999)
Süleyman Aleskerov est né à Chouchi. Il a terminé le Conservatoire Public d’Azerbaïdjan en 1948.
Les opérettes de « Etoile », « Nous savons nous-mêmes », « Pas comme ceci, c’est dit déjà », « Fils mendiants de millionnaire », « Où est tu le célibat», « Nous sommes heureux qu’il cherche une fille », « Madame l’infirmière » de S.Elesgerov sont toujours en scène au Théâtre de Comédie des caractères d’Azerbaïdjan même aujourd’hui. Autrement ses opéras de « Bahadır et Sona », « Des Fleures fanés », ses plusieurs cantates, symphonies, sa symphonie de mugham de « Bayatı-Chiraz », ses poèmes et suites de symphonie sont des perles de la musique d’Azerbaïdjan.



Lu: 5943