Page d’accueilli   » LE CONFLIT À L’UE    » UE document 9 novembre 1993   

UE document 9 novembre 1993

  


Brussel, le 9 Novembre 1993
Déclaration à propos d’Haut-Karabakh 
L’Union Européenne blâme la dissolution de l’armistice assuré dans la région d’Haut-Karabakh le 24 Octobre 1993 et elle demande de toutes les forces quitter les régions qu’ils ont récemment occupé. Dans le cadre des principes d’ATEM l’Union Européenne accentue encore une fois qu’il donne de l’importance à l’indépendance et l’intégralité territoire d’Azerbaïdjan. L’Union Européenne considère la situation des gens qui ont émigré à la suite de guerre. La réception et protection de ces gens, doivent être la mission principale des organisations internationales. Le fait qu’il y a  des gens qui émigrent rend la discussion internationale et donne lieu à sa solution. L’Union Européenne est décisive d’aider aux gens qui émigrent et elle veut la facilitation de l’administration de la région. L’Union Européenne informe qu’elle support les travaux que Groupe Minsk d’ATET réalise pour une paix de longue temps. Les parties d’Union Européenne demande l’assurance d’armistice, dissolue en date du 24 Octobre 1993.
Bulletin Aİ 01-1994 (fr) : 1.3.7
La politique externe et la sûreté de public 7/20
Azerbaïdjan
1.3.7. Déclaration publié en 17 Janvier dans les villes d’Athènes et Brussel par la Présidence de l’Union Européenne sur la situation d’Azerbaïdjan :
« L’Union Européenne exprime le dérangement qu’il a senti à la suite de grande lutte dans la région depuis mois Décembre. Elle appelle les parties présentes d’être raisonnable et de ne pas enfoncer les gens qui ont subi au dommage.  Encore une fois elle demande la résolution de problème des moyens pacifistes tout en connaissant l’intégralité de territoire d’Azerbaïdjan. En considérant le fait que la situation soit devenu international, elle appel à respecter les règles prévus de T.Ş. d’ONU. Dans le cadre de Groupe Minsk d’ATEM qu’il support en tout, elle demande le recommencement tout de suite des négociations, suivies parmi les parties de problème. «  
Bulletin Aİ 07-1994
La politique externe et la sûreté de public 6/24
Haut-Karabakh
1.3.5. La déclaration publié aux villes de Brussel et Bon en date du 5 Août sur l’Haut Karabakh par le Président d’Union Européenne :
« L’Union Européenne considère digne d’estime l’approbation écrite en date du 27 juillet 1994 des troupes militaires d’Haut-Karabakh et des Ministres de Défense d’Azerbaïdjan et d’Arménie à la suite de l’armistice assuré en date du 12 Mai 1994. Ce pas fait montre que le problème présent sera résolu par la voie pacifiste aux dates prochaines. A cet égard elle invite les parties à coopérer avec le Groupe Minsk d’ATEM et d’exécuter ses responsabilités.  Je déclare qu’on support à cause d’une armistice tout en bénéficiant de l’opportunité.  L’Armistice est un bon pas fait pour la situation de paix stable mais pas la première étape. Elle applaudit l’organisation des négociations de mois août avec la convention réalisé à cause d’armistice réalisé pour l’entrée des observateurs d’ATEM dans la zone. Elle invite les parties de la lutte de supporter la première étape faite, pour la réalisation maximum de la mission des observateurs. Cette déclaration désigne les parties de quatre Etats. 

Bulletin Aİ 09-1994
La politique externe et la sûreté de public 6/24
Haut-Karabakh 
1.3.5. La déclaration publié aux villes de Brussel et Bon en date du 15 Septembre sur l’Haut Karabakh par le Président d’Union Européenne :
« L’Union Européenne déclare d’être très heureuse à cause des déclarations déposées au cours des campagnes à la région d’Eliasson, l’ambassadeur, Le Président de groupe Minsk d’ATEM par l’administration d’Haut-Karabakh, Azerbaïdjan et Arménie. Au cours de cette négociation, l’administration de la région a promis que l’armistice ne sera pas dissolu jusqu’à l’assurance d’une convention. Elle applaudit les explications officielles que l’administration d’Azerbaïdjan, l’Arménie et Stepanakert ont fait sur le sujet. 
Il est accentué que cette situation est importante pour l’assurance d’armistice. Elle informe ses remerciements propres à cette institution à cause de ses travaux et elle supporte les travaux que groupe fait dans la région pour l’assurance de paix. L’Union Européenne espère que la Conférence de Minsk puisse se réunir dans un court délai. 
L’Union Européenne espère que les parties vont comporter raisonnable. En dehors elle conseille l’assurance des conditions nécessaires pour l’assurance d’accord des parties. Cette déclaration désigne le parti de quatre pays.






Lu: 4885