Page d’accueilli   » LE CONFLIT À L’UE    » UE document 22 mai 1992   

UE document 22 mai 1992

  


Bruxelles, le 22 Mai 1992

L’Union et les Etats membres critiquent la partie qui contribue à cette situation concernant la situation de guerre se déroulant récemment. L’Union et les Etats membres expriment ses inconforts réalisés à cause de la perte des hommes et des difficultés se déroulant à la fin de la guerre continuelle. 
Les populations de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie y compris les populations azerbaidjanaises et arméniennes du Haut-Karabagh ont le droit d’inviolabilité au même niveau en cas d’être accepté les principes d’ATEM par tous les deux gouvernement. Dans ce contexte, l’Union et les Etats membres critiquent, dans les cadres des principes acceptés, les activités qui violent l’intégrité territoriale et qui basent sur le pouvoir afin d’obtenir les intérêts politiques. Les droits appartenant aux populations de l’Azerbaïdjan et l’Arménie doivent être protégés. En ayant recours à l’Arménie et l’Azerbaïdjan, l’Union et les Etats membres invitent les parties de se calmer au niveau maximum et de faire les contributions positives pour ATEM. Pour cette raison, l’Union et les Etats membres invitent les parties de travailler pour l’organisation de la Conférence de Paix d’ATEM sur le Haut-Karabagh dans une courte période de temps.  Ils travaillent aussi pour assurer un accord concernant les conditions de la représentation des organes du Haut-Karabagh parce qu’il sera impossible d’assurer la paix sans les organes du Haut-Karabagh. 




Lu: 5920